Economiser de l’énergie avec un chauffe-eau sans réservoir

 

Se passer de réservoir : Economisez l’énergie avec un chauffe-eau sans réservoir

Un article de nos cousins candiens !

OTTAWA, ONTARIO–(Marketwired – 23 mai 2013) – La plupart des Canadiens utilisent plus d’énergie pour chauffer l’eau que pour toutes les autres activités domestiques ou presque, à l’exception du chauffage des locaux. Trouver des moyens de réduire la consommation d’énergie pour le chauffage de l’eau peut donc être une part importante d’un plan global de réduction des coûts énergétiques du ménage.

Dans de nombreuses habitations canadiennes, l’eau est chauffée dans un réservoir. Lorsque l’eau chaude n’est pas utilisée, le chauffe-eau consomme quand même de l’énergie pour maintenir l’eau du réservoir à une température prête à l’emploi. Les chauffe-eau sans réservoir (également appelés chauffe-eau « à la demande » ou « instantanés ») utilisent un apport rapide de gaz ou d’électricité pour chauffer l’eau instantanément, tandis que les chauffe-eau traditionnels stockent l’eau chaude dans un réservoir pendant de longues périodes. Parce qu’ils n’ont pas à garder l’eau chaude quand elle n’est pas utilisée, les chauffe-eau sans réservoir à haute efficacité peuvent réduire jusqu’à 40 % ou plus la quantité d’énergie utilisée pour chauffer l’eau, ce qui aide à réduire votre facture mensuelle de services publics. En plus d’économiser l’énergie, les chauffe-eau sans réservoir peuvent également réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la consommation de ressources non renouvelables.

Si vous songez à vous équiper d’un chauffe-eau sans réservoir, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) vous offre l’information suivante pour vous aider à prendre une décision éclairée :

Les chauffe-eau sans réservoir peuvent être suspendus au mur et sont habituellement plus compacts que les réservoirs à eau chaude traditionnels. Cela leur permet de prendre beaucoup moins d’espace au sol. Cependant, vous devez vous assurer de ménager assez d’espace pour suspendre l’appareil et l’entretenir sans danger. Si vous achetez un modèle à combustible, vous devrez également vous assurer d’un espace suffisant pour faire passer les conduits de ventilation donnant sur l’extérieur à un endroit approprié.

Le dimensionnement est un autre critère important du choix d’un chauffe-eau sans réservoir. Pour vous assurer de choisir un appareil qui pourra fournir de l’eau pour les besoins de la famille, achetez un modèle possédant une capacité de chauffage suffisante pour tous les membres du ménage. Si vous achetez un modèle trop petit ou si vos besoins en eau chaude augmentent, essayez d’utiliser une minuterie ou réglez vos appareils à la fonction départ différé, pour éviter les demandes concurrentes.

Si vous chauffez au gaz naturel ou au propane, vous aurez peut-être besoin de conduites plus grosses pour le débit de gaz plus élevé requis par le chauffe-eau.

De plus, lorsque vous utilisez un chauffe-eau sans réservoir, vous devrez peut-être laisser couler plus longtemps l’eau du robinet ou de la douche avant qu’elle ne devienne chaude. Pour aider à réduire le temps d’attente, assurez-vous d’acheter le chauffe-eau de la bonne taille pour votre habitation, et essayez de l’installer le plus près possible de la salle de bains, de la cuisine ou des autres pièces où vous allez utiliser le plus d’eau chaude.

Veillez à consulter un entrepreneur professionnel qualifié qui évaluera vos besoins en eau chaude et vous guidera dans le choix du chauffe-eau le mieux adapté à votre situation particulière.

Source : SCHL, Société canadienne d’hypothèques et de logement.