Conseils pour économiser l’énergie et l’eau dans votre appartement

Les économies d’énergie sont possibles. En commençant par s’attaquer aux gaspillages, comme par exemple les infiltrations d’air.

 

 

La hausse des coûts de l’énergie et les craintes entourant les émissions de gaz à effet de serre (GES), la pollution de l’air et la sécurité de notre approvisionnement en gaz naturel et en électricité font de l’efficacité énergétique l’affaire de tous les Canadiens. Cela est vrai que vous soyez locataire ou propriétaire et que les coûts de l’énergie vous soient facturés directement ou qu’ils soient compris dans le loyer ou les charges communes.

Problèmes fréquents de gaspillage d’énergie et d’eau
Infiltrations d’air

L’air peut s’infiltrer à l’intérieur par des fissures et des trous dans les murs, les plafonds et les planchers ainsi que par les portes et les fenêtres. Il se crée alors des courants d’air qui rendent l’appartement froid et inconfortable l’hiver et chaud et humide l’été. Les appartements traversés par des courants d’air sont plus difficiles à chauffer l’hiver et à climatiser l’été, ce qui accroît les dépenses énergétiques. Ils ont aussi tendance à être moins étanches aux bruits extérieurs.

Les infiltrations d’air ne sont pas uniquement attribuables à l’enveloppe extérieure du bâtiment. Des trous et des fissures dans les cloisons intérieures, les plafonds et les planchers de votre appartement permettent à l’air de circuler entre votre appartement, ceux de vos voisins et le corridor.

Les jours ensoleillés de l’hiver, profitez de la chaleur du soleil.

Ouvrez les rideaux et les stores des fenêtres faisant face au sud, à l’ouest et à l’est, afin de réchauffer votre appartement. Au besoin, fermez les robinets des radiateurs, baissez les thermostats pour éviter qu’il ne fasse trop chaud; pensez à régler à nouveau les thermostats quand le soleil cesse d’entrer dans la pièce.
Le soir, fermez les rideaux et les stores afin de garder la chaleur à l’intérieur.

L’été, gardez la chaleur à l’extérieur durant le jour en tirant les rideaux et en fermant les stores. Il est même préférable de garder les fenêtres fermées pour ne pas laisser entrer l’air chargé d’humidité. Le soir, la nuit et tôt le matin, ouvrez les fenêtres pour laisser entrer l’air frais.

Source : SCHL, Société canadienne d’hypothèques et de logement

Plus d’infos sur http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/co/lolo/lolo_010.cfm/